Covid-19 : plus des trois quarts des Français favorables à un déconfinement progressif par région, selon notre sondage

Mis à part les sympathisants LREM, une majorité de sondés ne fait pas confiance au gouvernement pour mener à bien cette levée des restrictions sanitaires.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le gouvernement a annoncé la fin de la limite des 10km pour les déplacements au 3 mai 2021. Photo d'illustration de la Promenade des Anglais à Nice, durant le confinement. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP)

Plus des trois quarts de Français (77%) sont favorables à un déconfinement progressif et par région. C'est ce qui ressort du *sondage Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 22 avril.

Les Bretons plébiscitent le déconfinement territorialisé

Alors que Jean Castex, Jean-Michel Blanquer, Olivier Véran et Gérald Darmanin, doivent annoncer jeudi les mesures d'adaptation des protocoles sanitaires, notamment à l'école, pour faire face à la propagation du Covid-19, le déconfinement territorialisé est largement plébiscité par la population. Près de la moitié y est plutôt favorable (47%), et trois Français sur dix (30%) se disent même y être très favorables.

Ce point de vue est plus largement représenté dans les régions susceptibles de bénéficier de cet allègement avant qu'il ne soit généralisé. 87% des habitants du quart nord-ouest de la France, et notamment de Bretagne, approuvent cette option d'un déconfinement par région. Mais les territoires où la situation reste la plus critique, et qui ne feraient pas partie des premiers déconfinés, y sont aussi favorables, comme l'Ile-de-France. 77% des Franciliens plaident pour cette fin sortie de confinement territorialisée.

Une défiance confirmée envers le gouvernement

Mais pour mener à bien ce déconfinement, les Français affichent toujours une grande défiance envers le gouvernement. Selon cette enquête, six personnes interrogées sur dix (61%) ne font pas confiance à l'exécutif pour le réussir. À noter que la défiance reste la même qu'il y a un an. Le 23 avril 2020, les Français étaient tout aussi nombreux (62%) à ne pas faire confiance au gouvernement pour conduire efficacement le premier déconfinement.

Cette défiance transcende presque toutes les sensibilités politiques. En dehors des sympathisant LREM, qui croient largement (83%) en la capacité de Jean Castex et de ses ministres à mener à bien le déconfinement, toute l'opposition est très sceptique. 56% des proches du PS et 59% des Républicains doutent. Les deux tiers des sympathisants EELV (67%) affichent également leurs réserves. Enfin, sept Insoumis sur dix (72%) et plus des trois quarts des proches du RN (77%) n'apportent aucun crédit au gouvernement dans sa capacité à conduire efficacement la levée des restrictions.

*Cette enquête Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro a été réalisée par Internet les 21 et 22 avril 2021, sur un échantillon de 1 005 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La marge d’erreur des résultats d’ensemble s’établit, selon le score visé, entre plus ou moins 1,4 et 3,1 points.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.