Covid-19 : les thés dansants, un loisir à risque pour les personnes de plus de 65 ans

Publié Mis à jour
Covid-19 : les thés dansants, un loisir à risque pour les personnes de plus de 65 ans
France 3
Article rédigé par
E.Aubron, G.Rihet, MC.Géorgelin - France 3
France Télévisions

Se protéger reste la priorité pour les personnes de plus de 65 ans. Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 augmente très fortement dans cette catégorie d'âge. Serait-ce la faute du retour des thés dansants ? 

À Brion, dans le Maine-et-Loire, un établissement organise un thé dansant. Il a beau être perdu au milieu de la nature, la salle est pourtant remplie. Les personnes présentes viennent même d'autres départements. À l'entrée, le pass sanitaire est contrôlé, une pièce d'identité est également demandée. "On essaye de vérifier tout ce que l'on peut vérifier. Il y a toujours des gens qui vont s'offusquer, mais c'est toujours pour le bien-être des gens qui viennent danser", rapporte Régis Folcher, le directeur du dancing.

Pas de masque sur la piste de danse 

Sur la piste, pas de masque. Un plaisir retrouvé pour les habitués des thés dansants, privés de liberté durant de nombreux mois. "C'est bien de revenir dans des salles parce qu'on faisait ça dans les sous-sols. On dansait en couple, on n'a jamais réellement arrêté", témoigne un membre du thé dansant de Brion. "Les gens ont tellement envie de sortir et s'ils ne sont pas contaminés par le Covid-19, ils seront contaminés par la déprime", ajoute Franck Taugourdeau, propriétaire du dancing.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.