Covid-19 : la Floride lève toutes les restrictions liées à la pandémie

Le gouverneur de l'Etat américain juge que les mesures de restrictions ne sont plus nécessaires, notamment grâce aux vaccins.

Une dose du vaccin AstraZeneca.
Une dose du vaccin AstraZeneca. (MARCO BERTORELLO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le gouverneur de Floride a levé lundi 3 mai, avec effet immédiat, toutes les restrictions liées le Covid-19. Ron DeSantis, membre du parti Républicain, a argué de l'efficacité et de la disponibilité des vaccins pour justifier sa décision. Près de 9 millions de personnes, soit 41,9 % des 21,5 millions d'habitants de cet Etat américain, durement touché par l'épidémie, ont reçu au moins une dose d'un vaccin. Ce direct est désormais terminé.

Le Danemark a renoncé à utiliser le vaccin Johnson & Johnson. En cause, de possibles effets secondaires graves, notamment des cas de thromboses. Le pays avait été le premier d'Europe a abandonner le vaccin d'AstraZeneca en avril dernier. La non-utilisation de ces deux vaccins, pourtant autorisés par l'Agence européenne du médicament et l'OMS, devrait retarder de quatre semaines la campagne de vaccination danoise.

Le dispositif mondial Covax va disposer de 500 millions de doses du vaccin Moderna.  L'annonce a été faite après un accord signé avec l'Alliance du vaccin (Gavi). Les premières doses de ce vaccin à ARN messager devraient être livrées au quatrième trimestre 2021, "avec un total de 34 millions de doses disponibles en 2021 et jusqu'à 466 millions de doses en 2022", a indiqué Gavi dans un communiqué publié lundi 3 mai. Covax, dont le principal fournisseur reste AstraZeneca, a déjà expédié plus de 49 millions de vaccins à 121 pays et territoires participants. 

 Fin de l'attestation de déplacement de plus de 10 km. Ce lundi marque la première étape du calendrier de déconfinement, avec la fin des attestations en journée et des restrictions de déplacement. Désormais, les déplacements d'une région à l’autre sont de nouveau possibles, sans qu'il soit nécessaire de les justifier par un motif impérieux.

 L'Inde continue à recevoir de l'aide médicale. Un avion cargo affrété par la France a atterri à New Delhi dimanche matin avec 28 tonnes d'équipement médical à son bord. Le gouvernement britannique a annoncé son intention d'envoyer 1 000 respirateurs supplémentaires. Les hôpitaux de la capitale indienne sont submergés et connaissent des pénuries de lits, de médicaments et d'oxygène.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h53 : Après les tests nasaux et les tests salivaires, bientôt des tests respiratoires ? Des chercheurs lyonnais expérimentent actuellement une machine qui s'apparente à un éthylotest géant. A Toulouse, une entreprise travaille, elle, sur des portiques analysant les molécules expirées par les passants.




23h21 : La "contribution de solidarité" mise en place en Argentine institue un prélèvement de 2% des avoirs des particuliers qui dépassent les 200 millions de pesos (environ 1,8 million d'euros), à payer une seule fois. Les prélèvements sont graduels jusqu'à atteindre un plafond de 3,5% pour les avoirs supérieurs à 3 milliards de pesos (environ 27 millions d'euros).

23h18 : Le gouvernement argentin annonce que son impôt exceptionnel "de solidarité" sur les grandes fortunes a rapporté environ deux milliards d'euros depuis sa mise en place en décembre. Cette taxation vise à "faire face aux urgences sanitaires et économiques provoquées par la pandémie".

23h15 : Une équipe de France 2 a pu tourner dans un hôpital de New Delhi, en Inde, débordé par la situation liée au variant identifié dans le pays. Aux urgences, une patiente respire grâce à de l'oxygène acheté par sa fille. En soins intensifs, les soignants manquent de ventilateurs et n'ont d'autre choix que de trier les patients, avec une priorité aux plus jeunes.




22h53 : A New York, où l'objectif est de rouvrir pleinement d'ici juillet, le gouverneur annonce la fin des jauges dans les commerces et les lieux culturels à partir du 19 mai. Deux jours plus tôt, le métro rependra son fonctionnement 24 heures sur 24, mettant fin à la pause nocturne instaurée l'an dernier pour désinfecter les rames - une première depuis 1904,.

22h48 : Le gouverneur de Floride annonce la levée avec effet immédiat de toutes les restrictions liées au Covid-19 dans son Etat. Le républicain Ron DeSantis justifie sa décision par le large accès aux vaccins pour sa population, dont 42% a déjà reçu au moins une première injection.

20h44 : @Kevin : Ne croyez pas que le snooker est un détail pour le Britannique qui sommeille en moi ;-) Cette finale se déroule en effet à guichets fermés, avec des spectateurs collés les uns aux autres. Le masque est toutefois de rigueur dans la salle et les joueurs respectent les gestes barrières.

20h44 : Bonsoir, cette info est peut être un détail pour vous mais une preuve pour les britanniques que la vie reprend son cours (à peu près) normal. La finale des championnats du monde de snooker a lieu en moment dans le crucible theâtre à Sheffield remplie à 100%

20h30 : Pour faire face aux pertes de recettes provoquées par la crise sanitaire, un tiers des communes envisage d'augmenter cette année la taxe foncière, en moyenne de 2% ou 3%, selon une enquête de l'Association des maires de France. Les pertes "n'ont pas été complètement compensées par l'Etat", déplore l'AMF.

20h20 : @EstelleCa : Les risques sont faibles mais pas inexistants, donc pourquoi pas se faire tester... Il n'existe pas encore de données claires sur les risques de transmission du virus par des personnes vaccinées (vous pourriez être contaminée par vos parents) et aucun vaccin n'est efficace à 100% (vos parents pourraient contracter la maladie, même si les risques de forme grave sont très réduits).

20h20 : Bonsoir FI et merci pour votre travail. Cas pratique, je suis un peu perdue : mes parents sont vaccinés tous les deux. Ils viennent séjourner chez moi (j'ai 40 ans). Doivent-ils se faire tester avant de venir ? Et moi ? Merci !

20h10 : @Clara Jazz : Les commerces sont "tous concernés" par la réouverture du 19 mai, "quelle que soit leur taille, et même les centres commerciaux", assure l'Elysée à Capital. Des jauges devront toutefois être respectées et la réouverture pourrait même être compromise en cas de situation sanitaire locale trop dégradée.

20h10 : Re bonsoir FI et bravo pour votre travail précieux. Je réitère ma question quant à la réouverture ou pas des grands magasins parisiens, BHV notamment, le 19 mai. Merci de votre réponse. Bien cordialement.

20h04 : Voici les principaux titres de ce lundi soir :

Au lendemain de l'annonce du soutien de LREM à sa candidature, le président LR de la région Paca, Renaud Muselier, a annoncé qu'aucun ministre ne figurerait sur sa liste, excluant de fait la secrétaire d'Etat Sophie Cluzel. On vous explique l'affaire dans cet article.

• Vers une vaccination des jeunes adolescents ? L'Agence européenne des médicaments a entamé l'évaluation de l'utilisation du vaccin Pfizer-BioNTech chez les 12-15 ans, après une demande d'autorisation déposée par les deux entreprises, qui avancent "une efficacité de 100%".

"Je n'ai jamais voulu lui donner la mort". Au premier jour de son procès pour le meurtre du caporal Arthur Noyer devant la cour d'assises de Chambéry, Nordahl Lelandais a encore réfuté toute volonté de tuer, comme dans l'affaire Maëlys.


• Cinq personnes ont trouvé la mort dans deux avalanches en Isère et dans les Hautes-Alpes. "Au printemps, les conditions de ski sont souvent splendides mais on bascule vite dans des situations dangereuses", rappelle un spécialiste des avalanches.

19h42 : @Bzh 35 : Vous avez raison, certains articles mis en avant sur notre site internet sont plus difficilement accessibles depuis notre application. Le moteur de recherche que vous évoquez est consacré aux nombreuses questions que vous pouvez vous poser sur les vaccins, le voici.

19h41 : Bonsoir FI, je suis sans doute très bête ou mon téléphone est un dinosaure, mais vous avez indiqué avoir mis en ligne un moteur de recherche, mais depuis le relookage de l’appli je ne vois pas où y accéder... c’est pourtant super pratique... pouvez-vous donner des précisions ?Merci 👵🏻🦖😉

19h36 : @Laurent : Comme me le signale @francis peiffer dans les commentaires, la hausse observée en réanimation est à prendre avec des pincettes, le lundi étant souvent un jour de hausse en raison d'un rattrapage lié au week-end. Il faudra donc attendre les chiffres de demain et des jours suivants avant de parler de retournement de tendance.

19h27 : @Laurent : Des tendances plus encourageantes se confirment sur le plan épidémique, avec le recul des nouveaux cas quotidiens et du taux d'incidence. Il ne reste plus que deux départements au-dessus du taux de 400 cas pour 100 000 habitants : le Val-de-Marne (424) et la Seine-Saint-Denis (421). Le Val-d'Oise est repassé sous ce seuil.



19h23 : @Laurent : Les chiffres quotidiens de Santé publique France viennent d'être publiés et il n'y a, en effet, pas que des bonnes nouvelles. En recul depuis une semaine, le nombre de patients en réanimation repart à la hausse, passant de 5 585 hier à 5 630 aujourd'hui.

19h23 : Les chiffres COVID remontent aujourd'hui.....

18h46 : S'il n'est plus nécessaire de présenter une attestation de déplacement dérogatoire en journée, le couvre-feu reste d'actualité (top départ dans moins de 15 minutes). Une nouvelle version de l'attestation a été mise en ligne, hier soir, par le gouvernement, avec désormais six motifs dérogatoires. Vous pouvez la télécharger depuis cette page.

18h41 : simplement une journée seule, sans aucun de mes 4enfants : une journée à un rythme d'adulte... la première depuis le 14 mars, date de la fermeture de la classe de ma petite dernière !

18h41 : Et pour @Lucie, une première journée de calme à la maison depuis près de deux mois !

18h40 : Premier jour du 3e déconfinement : j’ai enfin pu profiter de l’heure de bouchon quotidienne pour aller au travail et rentrer à la maison au lieu des 20 minutes pendant le confinement ! Vivement qu’on reconfine xD

18h40 : ce lundi 3 mai matin, on s'est précipité à la montagne pour respirer et changer de paysages après 6 mois confinés

18h40 : Cette journée de mi-liberté m'a permis de rendre visite à ma mère en résidence pour personne âgée dans un département voisin. Soleil, viennoiserie, boisson à bulles 🥂. Vivement les prochaines étapes de deconfinement . Bon courage à tous

18h40 : Bonjour. Nous sommes partis du Calvados pour le Croisic. Et franchement cela fait du bien ! Certes pas de pot en terrasse et magasins fermés mais sentiment de liberté 👍

18h40 : Pour certains, la levée des restrictions de circulation aujourd'hui a été l'occasion de filer en vacances, de visiter un proche, de partir en randonnée... ou de retrouver les embouteillages sur la route du travail (peut-être en lien avec le retour d'élèves dans les collèges et lycées).

18h31 : Soumis au couvre-feu, les Français regardent plus la télévision qu'en temps normal. En avril, ils ont passé en moyenne 3h59 devant le petit écran par jour, contre 3h40 en mars 2019, selon Médiamétrie. Un recul est toutefois observé par rapport au premier confinement, avec un record de 4h40 par jour.

18h23 : Et vous, attendiez-vous cette première étape de déconfinement avec impatience ? N'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pu faire de particulier aujourd'hui.

18h19 : Dans le Gard, certains habitants ont profité de la levée de l'interdiction des déplacements de plus de 10 km pour revenir flâner au Grau-du-Roi, au bord de la mer, dès ce matin. "On en avait ras la casquette" de rester autour de chez soi, glisse un retraité heureux.



18h11 : Voici le point sur l'actualité :

"Je n'ai jamais voulu lui donner la mort". Au premier jour de son procès pour le meurtre du caporal Arthur Noyer devant la cour d'assises de Chambéry, Nordahl Lelandais a encore réfuté toute volonté de tuer, comme dans l'affaire Maëlys.

• Les restaurants, cafés, entreprises de la culture ou de l'événementiel qui rouvriront partiellement seront éligibles dès juin au fonds de solidarité même si leurs pertes de chiffre d'affaires sont inférieures à 50%, a annoncé ce matin le ministre de l'Economie.

• L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé avoir entamé l'évaluation de l'utilisation chez les 12-15 ans du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, après des demandes d'autorisation déposées par les deux entreprises pour cette tranche d'âge dans l'UE et aux Etats-Unis.

• Le président sortant de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Renaud Muselier, a assuré qu'aucun ministre ne figurerait sur la liste qu'il conduira aux régionales, fustigeant par ailleurs des "déclarations sans nuances" au lendemain de l'annonce du soutien de La République en marche à sa candidature.

17h56 : Âgé de 41 ans, Olivier Véran s'est fait administrer un vaccin à ARN messager "comme le prévoit la recommandation de la Haute Autorité de santé", a souligné son entourage. Le vaccin AstraZeneca est en effet réservé depuis le 19 mars aux personnes d'au moins 55 ans, en raison de rares cas de thromboses (caillots sanguins) repérés en Europe. Les adultes de 18 à 54 ans qui avaient reçu une première dose d'AstraZeneca avant cette date doivent donc recevoir une deuxième injection de Pfizer ou de Moderna. Environ 533 000 personnes en France sont concernées par cette recommandation.

17h47 : Le cabinet d'Olivier Véran vient d'ailleurs d'indiquer à l'AFP que le ministre de la Santé avait reçu cet après-midi une injection de vaccin anti-Covid Moderna à Melun (Seine-et-Marne), où il avait déjà reçu une première dose d'AstraZeneca début février.

17h56 : Bonjour @Astra. Invité de franceinfo vendredi, Olivier Véran a en effet indiqué avoir saisi la Haute Autorité de santé pour obtenir son avis sur la possibilité de vacciner des moins de 55 ans avec AstraZeneca, après signature d'une décharge. "J'attends la réponse. Pour l'instant, les premiers échos que j'ai ne sont pas forcément très emballés par cette idée. Peut-être qu'on pourra trancher dans ce sens et donner la liberté de choix aux Français, en leur apportant une information claire, loyale, appropriée", avait avancé le ministre de la Santé.

17h43 : Bonjour ! Je crois que monsieur Veran a aussi parlé d’une possibilité de vacciner les volontaires de moins de 55 ans avec AstraZeneca s’ils signaient une décharge ? Ou en est on ? Merci

17h38 : En attendant des prochaines annonces pour l'édition de juillet, les Francofolies de La Rochelle proposent à de jeunes artistes émergents de venir répéter, et construire leur début de carrière, avant de les propulser sur le devant de la scène. Le dispositif s'appelle le Chantier des Francos, et est assez unique, comme l'explique Yann Bertrand dans ce reportage.

17h08 : Rappelons que le 19 mai est la date prévue pour la deuxième étape de l'allègement des mesures de restriction annoncé la semaine dernière. C'est à cette date que le couvre-feu sera repoussé à 21 heures, et que débutera la réouverture limitée des commerces, cinémas, musées, théâtres et terrasses des bars.

17h07 : Les cures thermales, fermées depuis six mois à cause de la pandémie de Covid-19, pourront rouvrir le 19 mai avec une jauge de 50% de curistes, indique cet après-midi l'organisme qui représente le secteur.

16h59 : Si vous avez d'autres questions sur les vaccins, leur efficacité (par exemple face aux différents variants) ou sur la campagne en cours, je ne saurais que trop vous conseiller de consulter nos réponses aux interrogations les plus fréquentes à ce sujet. Nous avons même mis en ligne un moteur de recherche vous permettant de taper votre question pour y trouver la réponse la plus adaptée.

16h59 : Notons que le ministre de la Santé Olivier Véran a par ailleurs ouvert la porte au fait, par exemple, de "recevoir une première dose de Pfizer-BioNTech et une seconde dose de Moderna", deux vaccins "au mécanisme biologique identique", à savoir l'ARN messager. A l'avenir, ce cas de figure pourrait être envisagé dans le cas d'un éventuel rappel vaccinal – une troisième dose –, mais il s'agit d'une simple hypothèse à l'heure actuelle.

16h59 : Bonjour @Sidonie55.Il est effectivement compliqué d'avoir des certitudes à ce sujet, pour la simple et bonne raison qu'aucune étude n'a encore été menée sur une approche hybride dans le cadre de l'épidémie de Covid-19. En France, l'utilisation d'un autre vaccin pour la seconde dose concerne uniquement les personnes âgées de moins de 55 ans ayant reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, désormais réservée aux plus de 55 ans. Ils devront recourir à un vaccin à ARNm pour terminer leur vaccination.

16h59 : Bonjour, a-t-on des infos sur la protection offerte par une vaccination AstraZenaca en première injection et Pfizer en seconde ? Difficile d'avoir des infos fiables sur ce sujet ... Merci pour votre aide !

16h40 : Malgré les feux verts du régulateur européen et de l'OMS pour l'utiliser, le Danemark annonce donc faire également une croix sur celui de Johnson & Johnson à cause de possibles effets secondaires graves. "L'autorité nationale de santé danoise a conclu que les avantages de l'utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson ne l'emportent pas sur le risque de provoquer un éventuel effet indésirable, le VITT (un type très rare de thrombose lié à l'injection du sérum), chez les personnes qui reçoivent le vaccin", précisent les autorités dans un communiqué.

16h39 : Le Danemark, qui avait déjà abandonné le vaccin AstraZeneca, annonce renoncer à utiliser le vaccin Johnson & Johnson pour sa campagne.

16h04 : "L'idée d'un festival assis au mois de juin n'est pas envisageable". Les organisateurs du festival francilien We Love Green, qui devait se tenir début juin, annoncent aujourd'hui le report de l'événement au week-end des 10 au 12 septembre en raison du "contexte sanitaire".

15h52 : A propos de vaccination : nos journalistes souhaitent recueillir les témoignages de personnes qui ont pu être vaccinées alors qu'elle n'entraient théoriquement pas dans les critères édictés par les autorités de santé et le gouvernement. Vous êtes concerné(e) ? N'hésitez pas à remplir notre formulaire sur cette page afin que nous puissions vous contacter.

15h47 : Bonjour @Valeria. J'ai déjà répondu à cette question un peu plus tôt, mais elle revient régulièrement. Les personnes vaccinées avant la mise en œuvre du QR code attestant de leurs injections devront attendre entre la mi-mai et la fin-mai pour la mise en place d'un sous-domaine du site Ameli.fr, qui permettra d'accéder à ce document certifié. Un dispositif d’assistance téléphonique gratuit est mis à la disposition des utilisateurs au 0 800 08 71 48 (7jours/7, de 9 heures à 20 heures) et un guide d'explication devrait être bientôt diffusé. Nous vous en dirons davantage quand tout cela sera plus clair.