Coronavirus : la France prête pour le déconfinement ?

La fin du confinement est prévue le 15 décembre et sera suivie par un couvre-feu. La France est-elle prête ? Sandrine Aramon, journaliste France Télévisions, décrypte la situation sur le plateau du 19/20, dimanche 6 décembre.

France 3

Le gouvernement s’est fixé deux objectifs pour le 15 décembre. Si l’on observe le premier critère retenu, le nombre de cas positifs enregistrés quotidiennement, "s’établit à 11 022 cas en l’espace de 24 heures ; nous sommes donc bien loin du seuil arrêté par Emmanuel Macron de 5 000 cas positifs par jour", explique la journaliste Sandrine Aramon, dimanche 6 décembre, en direct du plateau du 19/20. Par ailleurs, la moyenne demeure "relativement haute" avec 8 481 cas depuis le 2 décembre. "Si l’on fait une projection, le jour J, c’est à dire le 15 décembre, nous serions à 6 102 contaminations/jour" et l’objectif ne serait donc pas atteint.

Un critère sur deux

Le second objectif concerne "le nombre de personnes hospitalisées en réanimation et en soins intensifs". 3 220 personnes sont hospitalisées dans ces services pour le moment. L’objectif de 2 500 à 3 000 fixé par le chef d'État est donc quant à lui plus proche. Bonne nouvelle, la courbe va decrescendo et, selon les projections, "cette donnée devrait s’établir à 2 578" au 15 décembre. En conclusion, un critère sur deux est donc rempli, ce qui semble insuffisant pour autoriser un déconfinement. À neuf jours de la date butoir, "l’histoire n’est pas écrite et il faut regarder avec prudence ces projections", conclut cependant la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une télévision diffuse l\'interview d\'Emmanuel Macron, le 14 octobre 2020. 
Une télévision diffuse l'interview d'Emmanuel Macron, le 14 octobre 2020.  (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)