Campagne de dépistage du Covid-19 en Mayenne : le président du conseil départemental juge la mesure "pas proportionnée à la situation actuelle"

Olivier Richefou craint une mauvaise publicité en plein été qui risquerait de faire fuir les touristes. La préfecture précise qu'elle ne prévoit pas de reconfiner la population. 

Olivier Richefou, président du conseil départemental de Mayenne, le 6 mai 2020.
Olivier Richefou, président du conseil départemental de Mayenne, le 6 mai 2020. (DAVID ADEMAS / MAXPPP)

Olivier Richefou, le président (UDI) du conseil départemental de Mayenne, n’est pas favorable à la vaste campagne de dépistage prévue dans le département la semaine prochaine en raison d'une multiplication de cas positifs au coronavirus ces derniers jours, rapporte France Bleu Mayenne. "Cette campagne ne me semble pas proportionnée à la situation actuelle", a-t-il confié, jeudi 9 juillet au micro de la locale de Radio France.

Une demande de progressivité

Le virus de la Covid-19 circule activement depuis une dizaine de jours dans le département. Le nombre de malades a été multiplié par quatre en dix jours, passant d'une cinquantaine à plus de 200. Six foyers de contamination ont été identifiés, quatre à Laval, un à Craon et un autre à Château-Gontier-sur-Mayenne. Le préfet de la Mayenne a donc décidé de lancer une vaste campagne de dépistage. "Cette campagne ne me semble pas proportionnée à la situation actuelle. Prenons l'exemple de L'Huisserie. Cette personne, qui vit dans cette commune et qui travaille dans un abattoir, a contaminé sa famille soit quatre personnes et un voisin de palier. Il y a 5 000 habitants ici.

C'est une mesure de prudence de tester, mais je pense qu'on pourrait le faire plus progressivement et pas aussi massivement.Olivier Richefou, président du conseil départemental de Mayenneà franceinfo

Le président du conseil départemental de Mayenne craint une mauvaise publicité en plein été qui risquerait de faire fuir les touristes : "Il ne faut pas affoler la population avec cette image-là renvoyée à l'extérieur du département. On a lancé de multiples opérations avec les restaurateurs, les hébergeurs pour faire venir des touristes cet été, explique l'élu.

Avec une telle communication à l'échelle nationale, autour du Covid-19, certains vont peut-être décider ne plus venir.Olivier Richefouà franceinfo

Pas de projet de reconfinement en Mayenne

Je fais confiance au préfet pour trouver les bonnes décisions, mais celle qui consiste à tester tout le monde n'est pas, je le rappelle, proportionnée à la situation", a-t-il insisté. Olivier Richefou appelle tous les Mayennais à porter un masque. En mai dernier, 300.000 masques, commandés par le conseil départemental, avaient été distribués à l'ensemble des habitants.

Le préfet de la Mayenne, Jean-Francis Treffel, annonce, jeudi 9 juillet, qu'il n'y a aucun projet de reconfinement de la population dans le département, rapporte France Bleu Mayenne. "La question d'un reconfinement n'est pas à l'ordre du jour", a déclaré le préfet devant les élus du département. La situation sanitaire en Mayenne est cependant préoccupante, selon l'Agence Régionale de Santé mais pas d'une gravité absolue. Une hausse de cas positifs a été recensée ces derniers jours, plusieurs foyers de contamination ont été repérés.