Assouplissement des mesures sanitaires : malgré la levée du couvre-feu, certaines communes restent prudentes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Assouplissement des mesures : malgré la levée du couvre-feu, certaines communes restent prudentes
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Face à l'amélioration de la situation sanitaire, les mesures sont peu à peu assouplies. Dernière en date : la levée du couvre-feu, dimanche 20 juin à 6 heures du matin. Certaines communes préfèrent toutefois rester prudentes. 

 

C'est une bonne nouvelle : le couvre-feu a été levé, dimanche 20 juin à 6 heures du matin, en raison de l'amélioration de la situation sanitaire. La décrue de l'épidémie de Covid-19 se poursuit, comme en témoigne l'hôpital de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais. "C'est vrai que mars et avril, ça a été une période difficile et compliquée. On est content de sortir un peu la tête de l'eau, on voit la différence et ça fait du bien", confie Julie Hammer, médecin aux urgences de Saint-Omer.

Quelques communes gardent le masque

Le port du masque en extérieur n'est par ailleurs plus obligatoire depuis le jeudi 17 juin. Sauf dans certaines communes, qui préfèrent rester prudentes. C'est le cas de la ville d'Hossegor, dans les Landes, où les habitants ne semblent pas vraiment au courant de l'arrêté préfectoral. Le port du masque reste obligatoire dans l'hypercentre jusqu'au 6 juillet. De quoi créer de la confusion. "On n'y comprend plus rien, c'est une blague ou quoi ?", demande une femme. Les réactions sont partagées chez les habitants. Si une habitante juge la décision "logique", un homme estime quant à lui que "le masque ne sert strictement à rien".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.