Appel à témoignages Covid-19 et couvre-feu obligent, vous ne fêterez pas le Nouvel An et ça vous arrange ? Racontez-nous

Avec la crise sanitaire, la Saint-Sylvestre 2020 s'annonce bien plus sage que les autres années. Et ça n'est pas pour déplaire à tout le monde.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le couvre-feu étant en vigueur le 31 décembre 2020, les sorties seront interdites entre 20 heures et 6 heures le lendemain. (AZMANL / E+ / GETTY IMAGES)

"5, 4, 3, 2, 1… Bonne année !" Le passage à 2021 s'annonce bien plus sobre cette année. Avec le couvre-feu en vigueur, pas question de sortir jusqu'au petit matin ni de se réunir avec des dizaines d'amis. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, estime même qu'il n'est pas prudent de célébrer l'entrée dans cette nouvelle année : "On ne peut pas, pour une soirée, prendre le risque de bloquer à nouveau le pays pendant des semaines", a-t-il déclaré au Journal du dimanche le 26 décembre.

Certains comptent contourner la règle en hébergeant leurs convives, mais d'autres pourront enfin échapper à ce qu'ils considèrent comme une contrainte sociale. Mauvais souvenir dans une soirée emplie d'inconnus, choix cornélien entre deux fêtes, angoisse de ne rien avoir à faire ce soir-là… Pour vous, chaque Nouvel An est source de stress. Cette année, le Covid-19 vous fournit la bonne excuse pour échapper à ce rassemblement annuel. 

Vous êtes ravi de pouvoir vous passer de cette soirée ? Vous serez bien heureux chez vous, sous un plaid ? Vous pouvez nous écrire en remplissant le formulaire ci-dessous. N'oubliez pas de nous laisser vos coordonnées, afin que nos journalistes puissent vous rappeler. Celles-ci resteront confidentielles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.