Déconfinement : vers une harmonie européenne ?

La commission européenne réfléchit aux précautions à prendre avant de mettre en place un déconfinement. Plusieurs étapes devront être respectées par tous les pays de l’Union européenne.

Si chaque pays de l’Union européenne devrait mettre en place un déconfinement adapté à l’ampleur de l’épidémie du coronavirus à l’intérieur de leurs frontières, la Commission européenne demande à ce que certains critères soient respectés par tous avant de commencer cette politique.

« Premièrement, être sûr que la pandémie ralentit de manière significative sur une période soutenue. Deuxièmement, que les hôpitaux soient assez solides pour faire face. Troisièmement, et là c’est un conseil avisé, disposer d’une capacité de test à grande échelle », détaille le journaliste Pascal Verdeau en duplex depuis Bruxelles (Belgique).

Un timing différent mais des mesures similaires

Chaque pays pourra entamer un déconfinement quand il jugera la période adéquate. L’important pour Bruxelles reste d’avoir les mêmes critères entre pays de l’Union européenne, sous crainte de voir naître des dérives. Comme « éviter que d’une frontière, des voisins profitent de la réouverture des magasins pour passer de l’autre côté », explique Pascal Verdeau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique).
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique). (JOHN THYS / AFP)