Cet article date de plus d'un an.

Déconfinement : une rentrée des classes disparate

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Déconfinement : une rentrée disparate pour les différentes écoles
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

À l'approche du 11 mai, les écoles se préparent à recevoir les élèves en ordre dispersé et avec de nouvelles mesures sanitaires, en fonction des établissements. 

Dans une salle de classe de l'école de la commune de Belloy-sur-Somme (Somme), la règle est déjà de sortie. A partir du lundi 11 mai, chaque table devra être espacée d'un mètre au moins et tous les élèves ne viendront pas en même temps. "Nous aurons les CP et CM2, puis grande section et CM1, afin que tous puissent venir à l'école une ou deux journées par semaine", détaille Sylvaine Feron, directrice de l'école de Belloy-sur-Somme. 

La cantine pose question

D'autres mesures sont prévues : prise de la température obligatoire à l'entrée ou des récréations dans la cour pour les grands et dans le jardin pour les petits. Autre casse-tête : la cantine. Si certaines écoles prévoient des repas en classe, le réfectoire de l'école de Cébazat (Puy-de-Dôme) restera ouvert avec deux enfants par table au lieu de six. Du côté des parents, l'inquiétude grandit. Chez les CP de l'école de Dieppe (Seine-Maritime), seuls deux élèves sur 14 devraient faire leur retour en mai. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.