Déconfinement : redémarrage timide pour les commerçants

Les Français se déconfinent depuis deux semaines pas à pas. Les commerces attendaient un rebond de l'activité économique notamment grâce au long week-end de l'Ascension, mais l'envie de consommer n'était semble-t-il pas au rendez-vous.

Cela fait deux semaines que Carlos Mourao, visière sur la tête, fleuriste, peut enfin faire fleurir le trottoir. Mais les clients ne se bousculent pas. Si l’après-confinement avait plutôt bien commencé, ses ventes ont ensuite brusquement chuté. "Au départ, les gens sont venus en nombre donc on a très bien fonctionné. Et depuis une semaine, il y a environ 30% de fréquentation en moins", se désole ce professionnel.

Habitués au confinement ?

La raison principale : ses clients réfléchissent à deux fois avant de sortir effectuer un achat en cette période de déconfinement. "Je crois qu’on s’est finalement habitués au confinement. Il faut reprendre l’envie de sortir, de bouger", explique une passante. Résultat : selon la confédération des commerçants, les ventes ont chuté de 30% en moyenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme passe devant des commerces fermés de la rue de Lappe à Paris.
Une femme passe devant des commerces fermés de la rue de Lappe à Paris. (STEFANO RELLANDINI / AFP)