Déconfinement : pour de nombreux Français, un rendez-vous chez l'ophtalmologue s'impose

Pendant le confinement, de nombreux Français qui devaient consulter un ophtalmologue ne l'ont pas fait. L'attente peut être longue pour obtenir un rendez-vous.

France 3

Quoi de plus simple que de lire une carte en plein jour. Pour Eugène Goujon, ce n'est pas évident. Il est atteint de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge). Une maladie qui nécessite souvent une injection dans les yeux chaque fois. Mais, durant le confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19, il n'a pas été soigné et n'arrive donc pas à lire la carte.

Le confinement a pu affecter la vue de nombreux Français

À 77 ans, Eugène Goujon est diabétique. Considéré comme un patient à risque pour le Covid-19, il est resté strictement confiné. Son rendez-vous chez l'ophtalmologue arrive donc très tard. Après un rapide examen, le diagnostic : la maladie s'est aggravée des deux cotés. La DMLA touche 12% des plus de 65 ans. Plus largement, le confinement a pu affecter la vue de nombreux Français, notamment ceux qui ont passé de longs moments les yeux rivés sur leur ordinateur.

Le JT
Les autres sujets du JT
15% des ophtalmos ne sont plus en mesure d\'accepter de nouveaux patients, selon une étude réalisée par Yssup Research et publiée mardi 11 février 2014.
15% des ophtalmos ne sont plus en mesure d'accepter de nouveaux patients, selon une étude réalisée par Yssup Research et publiée mardi 11 février 2014. (B. BOISSONNET / BSIP / AFP)