Cet article date de plus d'un an.

Déconfinement : "On s'attend vraiment à un gros week-end de l'Ascension", anticipe le maire de Pornic

Jean-Michel Brard estime que certains habitants de sa commune ne voient pas d'un bon oeil l'arrivée des touristes. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La commune de Pornic en juillet 2020.  (RICHARD VILLALON / MAXPPP)

Jean-Michel Brard, maire de Pornic en Loire-Atlantique, annonce samedi 8 mai sur franceinfo s'attendre à un fort afflux de touristes pour le pont de l'Ascension. "Aujourd'hui, la station affiche complet au niveau de l'ensemble du parc hôtelier, hôtels, campings et locations. On s'attend vraiment un gros week-end de l'Ascension, même à partir de lundi, parce que les gens ont pris une semaine avec des réservations qui vont être prises d'assaut à partir du jeudi de l'Ascension", affirme-t-il.

"On a une population qui est assez divisée avec les résidents qui se protègent et qui voient d'un œil inquiet cette marée humaine qui va déferler sur la côte. Et puis, à côté, il y a quand même ceux qui en vivent qui sont aussi contents de voir arriver des touristes."

Jean-Michel Brard

à franceinfo

Le maire de Pornic dit avoir "le sentiment de vivre une situation où il y a un clivage entre ceux qui cherchent le calme, la sérénité et la protection. Et puis ceux qui ont envie de revivre, de profiter".

"En tant que maire, on se met en position d'accueillir ces gens et d'organiser la partie publique de façon à ce que les règles soient respectées. Par exemple, une grande partie de la commune sera piétonnisée pour éviter les rassemblements nombreux, notamment du côté des glaciers", explique Jean-Michel Brard.

Avec l'essor de la vente à emporter dans les restaurants, le maire de Pornic appelle les touristes à ramener leurs déchets chez eux. "On se retrouve avec énormément de déchets sur l'espace public. La fermeture des établissements hôteliers pose de gros problèmes, d'abord une concentration aux points de ventes, et quand vous prenez à emporter, vous avez la canette, la boîte à pizza, la boîte à burger, le sac à sandwichs, des gobelets, etc. Tout cela se retrouve dans nos poubelles qui ne sont pas dimensionnées pour une telle activité. Ramenez vos déchets chez vous, nos contenants ne sont pas adaptés", assure le maire de Pornic.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.