Cet article date de plus d'un an.

Déconfinement : "L’impératif économique ne doit pas prendre le pas sur l’impératif sanitaire", affirme Eva Sas (EELV)

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
Porte-parole d’EELV, Eva Sas veut prendre toutes les précautions avant d’entamer un déconfinement
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Invité dans le journal de 23h de Franceinfo, la porte-parole d’EELV, Eva Sas, préfère rester prudente concernant un déconfinement de la France qui pourrait démarrer le 11 mai. 

C’est une des informations essentielles de l’allocution présidentielle d’Emmanuel Macron lundi 13 avril. Un processus de déconfinement pourrait progressivement s’installer à partir du 11 mai. « La priorité, c’est la santé », insiste Eva Sas, porte-parole d’EELV. « Je souhaite qu’on soit vigilant sur un point : c’est que l’impératif économique ne prenne pas le pas sur l’impératif sanitaire. » Elle espère que toutes les précautions seront prises avant d’entamer ce tant attendu déconfinement.

Des métiers d’utilité publique à revaloriser

La porte parole du parti écologiste plaide également pour que les métiers d’utilité publique, ceux qui sont en première ligne pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, soient rémunérés à leur juste valeur avec une future revalorisation. « C’est grâce à tous ces personnels que nous pouvons faire société », insiste-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.