Déconfinement : l’impatience des restaurateurs

Une question se pose pour tous les clients impatients : à quand la réouverture des bars, cafés et restaurants ? Emmanuel Renaut, chef triplement étoilé du "Flocons de sel" à Megève (Suisse), évoque les conséquences économiques de la crise sanitaire pour le secteur. 

FRANCE 2

Le chef Emmanuel Renaut est prêt à rouvrir les portes de son restaurant trois étoiles, "Flocons de sel", implanté à Megève (Suisse). "On fait pour le moment du traiteur pour nos clients locaux, de manière à garder un lien et faire travailler quelques-uns de nos cuisiniers. Ça veut dire qu’actuellement, j’ai trois chefs à mes côtés, contrairement à d’habitude, où l’on est 25 en cuisine", explique-t-il.

S’adapter aux nouvelles règles

Des groupes de travail se sont constitués au sein du secteur pour s’organiser en vue d’une prochaine réouverture. "Nous n’avons pas d’autorisation officielle, mais nous essayons de voir avec les groupes de travail comment et quand nous pourrons rouvrir, et surtout l’adaptation pour tous les restaurants. Nous voulons que tout le monde puisse rouvrir, sans laisser de petits restaurateurs sur le carreau. C’est possible d’avoir deux mètres de distanciation dans certains endroits, mais pas dans d’autres, plus petits", conclut Emmanuel Renaut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Déconfinement : l’impatience des restaurateurs
Déconfinement : l’impatience des restaurateurs (FRANCE 2)