Déconfinement : les réservations à la hausse dans les gîtes et hôtels

À partir du 11 mai, les Français vont pouvoir se déplacer sans attestation jusqu’à 100 km de chez eux. Les réservations repartent donc dans certains hôtels et gîtes.

France 3

Actuellement, les propriétaires de gîtes touristiques à entrevoir une éclaircie sont rares. C’est pourtant le cas de Ghislain de Boutray, propriétaire d’un gîte à Trie-Château dans l’Oise. “Lundi j’ai des clients qui reviennent. (...) Il ne s’est rien passé pendant un mois et demi, mais ça recommence à bouger depuis une semaine à peu près”, explique-t-il. Pour pouvoir rouvrir, il a adapté ses yourtes aux nouvelles règles sanitaires.

Plus le 11 mai approche, plus le planning de réservations se garnit

À l’entrée des habitations, les biscuits de bienvenue ont été remplacés par les produits désinfectants. “Un gel hydroalcoolique pour se laver les mains lorsque les clients arrivent, avec des gants aussi”, explique le propriétaire du gîte. Pour ce gîte quasi désert depuis un mois et demi, plus le 11 mai approche, plus le planning de réservations se garnit. Si Ghislain est optimiste, c’est que son gîte se trouve à moins de 100 km de Paris et de ses 2 millions d’habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT
À partir du 11 mai, les Français vont pouvoir se déplacer sans attestation jusqu’à 100 km de chez eux. Les réservations repartent donc certains hôtels et gîtes.
À partir du 11 mai, les Français vont pouvoir se déplacer sans attestation jusqu’à 100 km de chez eux. Les réservations repartent donc certains hôtels et gîtes. (France 3)