Déconfinement : les jeunes diplômés sont inquiets

Le chômage des moins de 25 ans a augmenté de plus de 29% en avril. Certains jeunes diplômés sont en quête d'un premier emploi. Mais la crise retarde les recrutements.

France 3

Deux étudiants à peine diplômés dans le secteur du tourisme sont découragés. Malgré leur trois ans d'études supérieures, il est impossible de trouver un emploi. Marion, 20 ans, a déjà envoyé son CV à une centaine d'entreprises, en vain. "J'ai postulé à plein de postes : serveuse, réceptionniste dans des hôtels, hôtesse. Je serai prête à tout pour avoir un petit travail", explique-t-elle.

Une période compliquée pour démarrer dans la vie active

Les candidatures ont été refusées même pour un petit job d'été ou dans des postes sans qualification. Marion pensait partir à l'étranger mais voit ses rêves s'effondrer avec le Covid-19. Olivier, 24 ans, va bientôt décrocher un master en finances d'une prestigieuse université parisienne. Son avenir semblait tout tracé : un emploi dans une banque. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Il est inquiet. Une start-up a changé ses plans d'embauche et a du mettre au chômage partiel ses deux étudiantes en alternance.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'épidémie de coronavirus risque d\'avoir des effets importants sur l\'économie, notamment sur le chômage des jeunes.
L'épidémie de coronavirus risque d'avoir des effets importants sur l'économie, notamment sur le chômage des jeunes. (PASCAL GUYOT / AFP)