Déconfinement : les entraînements de sports collectifs peuvent reprendre, Bernard Laporte salue "une très bonne nouvelle"

L'annonce a été faite à l'issue d'une réunion vendredi avec le ministère des Sports. Le président de la Fédération de rugby espère même pouvoir reprendre le contact "d'ici un mois et demi".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le président de la Fédération française de rugvy, Bernard Laporte, lors du quart-de-finale de la Coupe du Monde 2019, contre le pays de Galles, au Japon. (GABRIEL BOUYS / AFP)

À partir de lundi 18 mai, les clubs de sport collectif et de combat vont pouvoir de nouveau accueillir leurs licenciés. Comme tout le monde, ils viennent de traverser deux mois de confinement. "C'est une très bonne nouvelle", se félicite le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte. Même avec des consignes très strictes, et pour l'instant sans ballon, les entraînements de rugby vont pouvoir reprendre. Bernard Laporte est rassuré : "On avait peur… On se demandait ce qui allait se passer à la rentrée si on ne pouvait pas remettre nos gamins dans les clubs ! Là voilà, on va pouvoir reprendre doucement, avec de l'initiation au rugby, des jeux de rugby…"

La reprise du Top 14 en septembre ?

D'ici quelques semaines, les entraînements pourront peut-être se faire avec contact. Cela pourrait peut-être permettre une reprise du Top 14 et des championnats amateurs en septembre. En tout cas, Bernard Laporte est optimiste.

La vie normale va reprendre ! On est encore dans l'attente, mais ça va dans le bon sens.

Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby

à franceinfo

"Vu ce qu'on vient de nous annoncer, on est tous ambitieux. Le contact, et donc la pratique du rugby pourrait reprendre d'ici un mois demi. Cela nous laisse envisager une reprise des compétitions en septembre", se réjouit Bernard Laporte. Une échéance souhaitée par le président de la FFR. Cela voudrait dire que "la campagne d'abonnement va reprendre" et qu'"il y a une lueur d'espoir" pour les clubs.

Des incertitudes pour le XV de France

Depuis jeudi 14 mai en revanche, on sait que le XV de France ne partira pas en tournée en Argentine, en juillet. La tournée des pays de l'hemisphère sud en Europe, prévue en Europe, semble également très compromise. "La priorité c'est de finir le tournoi des VI Nations 2020", révèle Bernard Laporte. Le XV de France devrait jouer son dernier match face à l'Irlande, en octobre prochain. Et puis il y a cette idée qui fait son chemin pour le calendrier de cet automne : "Il faudra ensuite entamer un deuxième tournoi", revendique le président de la FFR. "Vous comprenez bien que les nations du Nord, comme celles du Sud, ont besoin de recettes", explique-t-il. "Il se pourrait donc, et je dis bien qu'il se pourrait, que les nations du Nord se rencontrent entre elles et que les nations du Sud s'affrontent de leur côté au mois de novembre". Il y a malgré tout "toujours une incertitude" regrette Bernard Laporte.

Les entraînements de rugby vont pouvoir reprendre. Les précisions de Vincent Pellegrini. - 0
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.