Déconfinement : les commerces se préparent à la réouverture

Les commerces, hormis les bars et les restaurants, sont autorisés à rouvrir le 11 mai prochain, à condition de respecter les gestes barrières et de mettre en place des protocoles stricts.

France 3

Le compte à rebours est lancé. À 10 jours du déconfinement, à Fecamp (Seine-Maritime), les commerçants s’activent. Gel hydro-alcoolique, gants à disposition, distance de sécurité, cabines d’essayages adaptées : les mesures sanitaires modifient les méthodes de travail. Le matériel a un coût : Marie-José Lermercier, une esthéticienne qui a sept employés, a déjà dépensé plus de 400 euros en fournitures.

Un protocole sanitaire qui va peser sur le chiffre d’affaires

À cela s’ajoute le protocole sanitaire, qui va peser sur le chiffre d’affaires. “Entre chaque client, l’esthéticienne va devoir passer toute la cabine au désinfectant. On va travailler moins, on va prendre moins de clientes. On va avoir quelqu’un dans le magasin pour faire l’accueil, donc, évidemment, tout ça a un coût”, explique Marie-José Lemercier. Ce coût supplémentaire pourrait se répercuter sur les tarifs à hauteur d’environ 1 ou 2 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les programmes de parution des nouveautés littéraires ont été réduits de 25% à 50% selon les éditeurs.
Les programmes de parution des nouveautés littéraires ont été réduits de 25% à 50% selon les éditeurs. (SVEN HOPPE / DPA)