Déconfinement : le préfet de police de Paris interdit la consommation d'alcool sur l'ensemble des voies sur berges "à compter du 12 mai"

Dans un communiqué, le préfet de police Didier Lallement rappelle que "la réussite du déconfinement repose d'abord sur un principe de responsabilité individuelle de chaque citoyen".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sur les bords du canal Saint-Martin, à Paris, le 11 mai 2020.  (ALEXIS SCIARD  / MAXPPP)

Sur son compte Twitter, le préfet de police de Paris annonce dans la soirée lundi 11 mai l'interdiction de la consommation d'alcool sur les berges du canal Saint-Martin ainsi que sur l'ensemble des voies sur berges "à compter du 12 mai".

Plusieurs petits groupes constitués de "dizaines de personnes" se sont retrouvés sur les bords du canal Saint-Martin et sur les voies sur berges pour ce premier jour de déconfinement "sans respecter les distances de sécurité, et les recommandations sanitaires pourtant martelées depuis plusieurs semaines", écrit la préfecture de police parisienne dans un communiqué.

La police disperse des personnes sur les bords du canal Saint-Martin

La police est intervenue en début de soirée pour "demander à ces personnes de se disperser" à l'aide d'un porte-voix. Sur des images diffusées par l'AFP, on distingue de nombreux badauds, la plupart sans masque, s'exécuter. "Le préfet de police rappelle que la réussite du déconfinement repose d'abord sur un principe de responsabilité individuelle de chaque citoyen", ajoute le communiqué. "Il appartient à chacun d'entre nous de s'appliquer volontairement les règles sanitaires élémentaires, dûment rappelées depuis des semaines".

"Garant de la sécurité des Parisiens", Didier Lallement "déplore d'avoir à prendre, dès le premier jour du déconfinement, des mesures de régulation apparemment indispensables, tant que le respect des consignes sanitaires n'est pas considéré par tous, non comme une obligation, mais comme un devoir".

Près d'une demi-heure avant le tweet de la préfecture de police parisienne, c'était le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, qui indiquait qu'il avait "demandé au préfet de police de Paris d'interdire la consommation d'alcool le long du canal Saint-Martin et des voies sur berges", "face à l’irresponsabilité de certains comportements". "La réussite du déconfinement passe par la prudence et le civisme de chacun", avait écrit le ministre de l'Intérieur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.