Déconfinement : des déplacements encadrés

À partir du lundi 11 mai, les mesures de déconfinement autorisent les Français à se déplacer, mais dans un rayon de 100 kilomètres. Au-delà, il faudra présenter une attestation sous peine d’une amende de 135 euros.

FRANCEINFO

Les Français vont pouvoir se déplacer à partir du lundi 11 mai mais seulement dans une certaine mesure. Pour effectuer des trajets dans un rayon de 100 kilomètres autour de son domicile, il suffira de se munir de ses papiers d’identité et un justificatif de domicile. Dans le cas des transports en commun, le port du masque devient obligatoire.

Une surveillance accrue mais difficile à instaurer

Si un Français souhaite sortir de ce rayon de 100 kilomètres, il devra se munir d’une attestation disponible en version papier ou numérique. Les motifs justifiant un tel déplacement sont le travail ou un motif familial impérieux. Si ce n’est pas le cas, une amende de 135 euros pourra être infligée. Une politique difficile à mettre en place pour les forces de l’ordre. "Comment on va faire pour évaluer ce kilométrage à vol d’oiseau ? Moi je n’ai pas la solution", s’interroge Yves Lefebvre, secrétaire général d’Unité-SGP Police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maire de Sète (Hérault) avait mis en place des contrôles renforcés pour limiter l\'accès de la ville aux non-Sétois pendant le long week-end de Pâques. 
Le maire de Sète (Hérault) avait mis en place des contrôles renforcés pour limiter l'accès de la ville aux non-Sétois pendant le long week-end de Pâques.  (PASCAL GUYOT / AFP)