Déconfinement : 18 millions de Français pourraient ne pas sortir après le 11 mai

La date du 11 mai pourrait représenter la fin du confinement pour la majorité des Français, mais 18 millions d’entre eux risquent de devoir continuer à rester à leur domicile.

FRANCEINFO

Le 11 mai n’a pas la même signification pour tous les Français. Si la plupart considèrent cette date comme celle du début du déconfinement dans le pays, d’autres devraient être forcés de rester chez eux. C’est ce qu’a annoncé le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, au Sénat, mercredi 15 avril. « Nous avons à la sortie du confinement 18 millions de personnes qui sont à risque d’être contaminés et de continuer à développer une forme grave. Donc pour ces 18 millions de personnes, ce n’est pas un scoop, on continuera le confinement », annonce-t-il.

Les personnes âgées ou victimes de maladies chroniques visées

Parmi ces 18 millions de Français dont le confinement pourrait se prolonger le 11 mai prochain, le Conseil scientifique englobe notamment les personnes âgées « au-dessus de 65 ou 70 ans ». Les individus présentant de multiples pathologies ou souffrant de maladies chroniques sont aussi visés. L’obésité est notamment un « facteur de gravité pour les formes graves », remarque Jean-François Delfraissy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une résidente d\'un Ehpad salue un photographe de la fenêtre de sa chambre d\'un Ehpad de Montauban (Tarn-et-Garonne), le 30 mars 2020.
Une résidente d'un Ehpad salue un photographe de la fenêtre de sa chambre d'un Ehpad de Montauban (Tarn-et-Garonne), le 30 mars 2020. (PATRICIA HUCHOT-BOISSIER / HANS LUCAS / AFP)