Crise sanitaire : des étudiants en BTS demandent à être évalués en contrôle continu

L'an dernier, confinement oblige, les épreuves finales des deuxièmes années avaient été annulées au profit du contrôle continu. Mais cette année, malgré l'épidémie, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a dit vouloir les maintenir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des étudiants manifestent pour exprimer leur "détresse" face à la crise sanitaire, le 16 mars 2021 à Paris. (JEROME LEBLOIS / HANS LUCAS)

Des pétitions, une page Facebook, le mot-dièse #BTScontrôlecontinu sur Twitter et un collectif nommé BTS en détresse... Depuis plusieurs semaines, des étudiants en BTS montent au créneau pour réclamer l'annulation de leurs examens au profit du contrôle continu, en estimant que la situation sanitaire ne leur permet pas de les préparer ni de les passer dans de bonnes conditions. Ces derniers jours, ces étudiants, très en colère, ont voulu mettre la pression sur le gouvernement pour que les évaluations soient totalement revues.

Les étudiants s'inquiètent notamment des conditions de passage des examens. "On nous demande d'aller passer nos examens en présentiel, à partir du 10 mai, dans des salles qui risquent d'être trop petites, où on ne sera pas en sécurité d'un point de vue sanitaire car trop serrés les uns par rapport aux autres, c'est inacceptable", s'agace Laure, du collectif BTS en détresse. Aucune session de rattrapage n'est encore prévue pour permettre aux étudiants positifs au Covid-19 de rattraper leurs différentes épreuves, s'inquiètent aussi des élèves.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.