Crise économique : les étudiants en première ligne

La situation économique des étudiants en France continue de se dégrader. Ils s’activent pour tenter de sortir d’une précarité qui devient pesante.

FRANCEINFO

La France traverse une importante période de crise économique. Parmi les premières victimes de ces temps difficiles, les étudiants font face à une précarité toujours plus importante. "On essaye de trouver des solutions. On a un syndicat à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) qui a lancé des distributions de colis alimentaires qui, juste après avoir lancé la demande, ont eu plus de 300 demandes de colis alimentaires en moins de 24 heures. C’est un bon symbole de la précarité alimentaire aussi des étudiants qu’on aborde peu", révèle Anahi, membre du syndicat étudiant SOLIDAIRE de Lille (Nord).

Un confinement dans des conditions sanitaires "catastrophiques"

Le confinement mis en place dans le pays pour faire face à la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus n’a pas été de tout repos pour des étudiants aux logements souvent peu adaptés. "Quand on est dans une résidence avec 9 mètres carrés, notamment les étudiants étrangers qui ne peuvent pas rentrer chez eux, qui n’ont pas forcément une sociabilité qui est énorme, forcément on se retrouve un peu bloqué", reconnaît Anahi. "A Lille, on a la résidence Galois à Villeneuve-d’Ascq qui est complètement précaire, insalubre avec des cafards. On se retrouve avec des étudiants enfermés là-dedans pendant deux mois. "

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dépenses des étudiants vont progresser de 2,09% à la rentrée 2017 selon le syndicat étudiant Unef. (Photo d\'illustration)
Les dépenses des étudiants vont progresser de 2,09% à la rentrée 2017 selon le syndicat étudiant Unef. (Photo d'illustration) (PHILIPPE DESMAZES / AFP)