Covid-19 : une prédisposition génétique à l’origine de la vulnérabilité de certains malades ?

Les chercheurs du monde entier continuent d'analyser ce virus inconnu il y a seulement neuf mois. Selon une étude scientifique, certaines formes graves de coronavirus seraient liées à une prédisposition génétique des patients.

Nous ne sommes pas tous égaux face au virus. Selon une étude, il y aurait des prédispositions génétiques à développer des formes graves du virus. "On sait qu'une grande majorité de patients vont faire une forme asymtomatique ou bénigne de la maladie, mais que certains souffrent de formes gravissimes", assure la journaliste de France 3 Frédérique Prabonnaud sur le plateau du 19/20 lundi 28 septembre.

Une vulnérabilité génétique pour 3 à 4% des malades graves

L'hypothèse de ces chercheurs internationaux était donc de dire que ce n'est pas dû au hasard, mais à une vulnérabilité génétique ou immunologique. Selon la journaliste de France 3, "quand une de nos cellules est infectée par un virus, elle produit une substance qu'on appelle les interférons qui servent à se défendre et attaquer les autres cellules". C'est cette première ligne de défense qui ne fonctionne pas bien chez près de 15% des malades graves du Covid-19. "C'est dû à une mutation génétique pour 3 à 4% des malades graves", selon Frédérique Prabonnaud. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des tests PCR réalisés à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Photo d\'illustration.
Des tests PCR réalisés à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Photo d'illustration. (ALAIN JOCARD / AFP)