Covid-19 : une pandémie "difficilement modélisable"

Jean-Stéphane Dersin, spécialiste des modélisations des épidémies au CNRS, est invité dans le 23h de franceinfo mardi 29 décembre. 

FRANCEINFO

"On sait très bien modéliser l’évolution d’une épidémie de grippe car on la laisse aller d’elle-même. Là, le Covid-19 est une maladie nouvelle, les données sont modifiées tout le temps parce qu’on agit et on est obligé de les réajuster constamment", explique le mathématicien Jean-Stéphane Dersin sur franceinfo mardi 29 décembre.

"Les comportements individuels ne se mesurent qu’a posteriori"

"Les données de Santé Publique France sont transparentes. Elles reflètent une photo d'il y a dix à quinze jours de la France. C’est pour ça qu’il faut attendre pour constater l’efficacité ou non des mesures du gouvernement", précise ce spécialiste des modélisations des épidémies au CNRS. "Le problème aussi, c’est que les paramètres dépendent des comportements individuels des gens qu’on n’arrive pas à voir, ça ne se mesure qu’a posteriori", ajoute-t-il.

Comment expliquer la fracture entre l’est et l’ouest de la France ? "On parle du climat, mais c’est étrange que le Royaume-Uni, qui a le même climat que la Bretagne, soit plus touché par le coronavirus. Il y a tout un tas de raisons difficilement authentifiables", conclut Jean-Stéphane Dersin.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Stéphane Dersin
Jean-Stéphane Dersin (FRANCEINFO)