Covid-19 : un village de Guyane décide de s’auto-confiner

La Guyane vient de passer au stade 3 de l’épidémie. Le nombre de cas positifs a doublé en huit jours. Un village amérindien a décidé de se confiner depuis le weekend des 13 et 14 juin.

France 3

Un cadenas et une chaîne : les symboles du confinement du village Norino de Macouria, en Guyane, pour se protéger contre l’épidémie de Covid-19. La décision de s’auto-confiner a été prise vendredi 12 juin à l’unanimité. Une clé sera remise à chaque famille pour pouvoir entrer ou sortir du village. "Le Covid-19 est en train de prendre une proportion grandissante chaque jour. On a décidé de faire comme on peut, de s’auto-confiner, d’essayer de préserver notamment nos anciens et de nous préserver nous-mêmes", indique aux caméras de France 3 Phil Labonte, fondateur du village Norino à Macouria.

L’inquiétude monte

Aucun visiteur ne devra franchir les barrières, la peur s’est installée chez les villageois et les anciens sont inquiets de voir l’épidémie se répandre à toute vitesse sur l’ensemble du territoire guyanais. "Ça fait peur puisqu’on a des grands-parents qui sont dans le village… On est inquiets", indique Batista Mariana, une résidente du village.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme portant un masque de protection contre le Covid-19 achète des fruits et légumes au marché de Saint-Laurent du Maroni, en Guyane, le 13 juin 2020. 
Une femme portant un masque de protection contre le Covid-19 achète des fruits et légumes au marché de Saint-Laurent du Maroni, en Guyane, le 13 juin 2020.  (JODY AMIET / AFP)