Covid-19 : trois communes de Mayotte confinées dès jeudi à 18 heures en raison de l'augmentation des cas du variant identifié en Afrique du Sud

Tous les commerces seront fermés à l'exception des établissements qui vendent des denrées alimentaires et des pharmacies, et les personnes qui voudront se déplacer devront présenter une attestation, détaille le texte.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des femmes portent un masque de protection sur l'île de la Petite-Terre, à Mayotte, le 5 juin 2020. (ALI AL-DAHER / AFP)

Une "dégradation brutale" de la situation sanitaire. Le préfet de Mayotte a annoncé, mercredi 27 janvier, le confinement de trois communes en raison de l'augmentation des cas du variant du Covid-19 identifié en Afrique du Sud. Il s'agit des communes de Pamandzi, de Dzaoudzi-Labattoir et de Bouéni. Le confinement, qui démarrera jeudi à 18 heures, est d'"une période indéterminée", peut-on lire dans un communiqué.

Dans ces communes, tous les commerces seront fermés à l'exception des établissements qui vendent des denrées alimentaires et des pharmacies, et les personnes qui voudront se déplacer devront présenter une attestation, détaille le texte. "Les établissements scolaires du premier et du second degré seront tous fermés à compter de jeudi 28 janvier 2021 au soir, compte tenu de l'augmentation inquiétante du taux d'incidence observée chez les jeunes de moins de 14 ans", ajoute la préfecture.

Depuis le début du mois de janvier, l'épidémie de Covid-19 connaît un rebond à Mayotte. Un premier cas porteur du variant sud-africain SARS-CoV-2 501.V2 a été détecté le 15 janvier. Le nombre de cas est passé à 13 le 24 janvier. Aujourd'hui, 50 nouveaux porteurs ont été révélés, selon la préfecture qui indique qu'un premier cas porteur du variant britannique a été découvert le 27 janvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.