Covid-19 : se dirige-t-on vers un reconfinement ?

Les projections mettent en évidence un nouveau pic de l’épidémique en mars, notamment à cause de la propagation des variants. Un reconfinement semble inéluctable.

France 2

Des chiffres en constante augmentation depuis deux semaines. On compte plus de 20 000 nouvelles contaminations chaque jour, 26 000 ont été relevées mercredi 20 janvier. Plus de 2 800 patients sont en réanimation, le chiffre le plus élevé depuis mi-décembre. L’épidémie est dans une phase ascendante en France. Les scientifiques surveillent particulièrement l’arrivée des nouveaux variants, plus contagieux. Selon l’Institut Pasteur, avec un taux de reproduction de 1,5 et une troisième vague au mois de mars, le pic des nouvelles hospitalisations serait trois à quatre fois plus important que lors des deux premières vagues.

Pas de reconfinement pour l’heure

Ce pic serait moins élevé en cas de mesures plus strictes, mais le gouvernement ne l’envisage pas pour le moment. "Il n’y aura pas d’évolution des restrictions nationales cette semaine, comme l’a annoncé le Premier ministre. Nous avons avancé le couvre-feu à 18 heures pour deux semaines, nous donnons sa chance à ce dernier", a indiqué Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. Le conseil scientifique préconise un reconfinement au plus tôt pour soulager les services hospitaliers avant la troisième vague.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 15 janvier 2021.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 15 janvier 2021. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)