Covid-19 : pourquoi y a-t-il si peu de capteurs de CO2 dans les classes ?

Publié
Covid-19 : pourquoi y a-t-il si peu de capteurs CO2 dans les classes ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
M.Gracia - franceinfo
France Télévisions

Réclamés par les parents d’élèves et par l’Éducation nationale, les capteurs de CO2 dans les classes sont assez rares et difficiles à se procurer.

Selon le ministère de l'Éducation nationale seules 20% des classes de primaires sont équipées de capteurs de CO2. Le chiffre est plus élevé dans les collèges et lycée selon le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Ce dernier estime, toutefois, que ce chiffre est toujours insuffisant. Le ministre a déclaré sur France Inter que les capteurs de CO2 relevaient de la responsabilité des collectivités.

Un prix élevé

Le coût de ces capteurs est en effet un problème pour les collectivités. En moyenne, pour équiper toutes les classes d’une commune de 30 000 habitants, ils font compter 8 000 euros. Delphine Labails, le maire de Périgueux (Dordogne) déclare qu’un grand nombre de collectivités n’ont pas les moyens d’équiper les classes en capteurs de CO2. Si le gouvernement a mis en place des aides, la plupart des communes n’en avait pas la connaissance. D’autres départements comme la Sarthe, considèrent que les capteurs C02 sont inutiles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.