Covid-19 : plus les établissements culturels rouvriront tard, "plus il y aura de la casse dans notre métier", prévient l'humoriste Christophe Alévêque

Le porte-parole du gouvernement a annoncé que les théâtres, cinémas ou musées ne rouvriront pas le 7 janvier en raison de la situation de l'épidémie de Covid-19. "Je ne comprends pas. Nous, dans le théâtre, on fait tout ce qu'il faut", affirme l'humoriste.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'humoriste Christophe Alévêque, en 2017. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Il ne sera "pas possible" de rouvrir les établissements culturels le 7 janvier, a déclaré vendredi 1er janvier, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, en raison de l'épidémie de Covid-19. Cette annonce "n'a pas été une surprise", pour l'humoriste Christophe Alévêque. "Le problème c'est qu'on s'habitue au fait qu'on ne puisse pas rouvrir, on s'est installés dans un cercle infernal de pensée", déplore l'artiste sur franceinfo.

"Une routine maléfique qui s'installe"

"On regarde les engorgements dans les hôpitaux, on a des tas de courbes, et nous on attend, parce qu'on est des ignares, non essentiels, il y a une sorte de routine maléfique qui s'installe", s'inquiète Christophe Alévêque. "On veut sauver des vies, ce que je comprends tout à fait, je ne remets pas en cause l'existence et la pandémie et sa gravité, mais on fait aussi des dégâts de l'autre côté", a-t-il prévenu.

" Pourquoi ne peut-on pas rouvrir ? Je ne comprends pas. Nous, dans le théâtre, on fait tout ce qu'il faut, on sait accueillir les gens."

Christophe Alévêque

à franceinfo

Le comédien met en avant une étude "faite il y a un peu plus d'une semaine" et qui montre que "les cinémas, les théâtres arrivent très loin dans les lieux de contamination." "Au bout d'un moment il va y avoir de la casse, a prévenu l'humoriste. Plus on rouvre tard, plus il y aura de la casse dans notre métier", prévient-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.