Covid-19 : par manque d'effectif, l'hôpital de Mulhouse a déclenché un plan blanc

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : par manque d'effectif, l'hôpital de Mulhouse a déclenché un plan blanc
France 2
Article rédigé par
C.Rougerie, C.Arnold, R.Massini, France 3 Alsace, P.Goldmann - France 2
France Télévisions

Entrée en vigueur la semaine dernière, l'obligation vaccinale des soignants désorganise l'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin). 169 salariés non vaccinés ont été suspendus, provoquant un énorme trou dans les effectifs, au point que l'établissement a dû déclencher le plan blanc, mercredi 22 septembre.

L'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) est sous tension et a activé le plan blanc mercredi 22 septembre. Cela permet la déprogrammation d'opérations non urgentes. À l'origine de cette situation : une série de problèmes a commencé par la suspension de salariés non vaccinés. Certains d'entre eux ont manifesté devant l'établissement cet après-midi.

169 salariés sur 6 000 ont été suspendus

Au total, 169 salariés sur 6 000 ont été suspendus : cela représente moins de 3 % des effectifs. Mais cela s'ajoute à un manque chronique de personnel et un épuisement des soignants. C'est un constat que partage la direction et les syndicats. Lors de la première vague de l'épidémie, un hôpital militaire de campagne avait été déployé en appui sur le parking de l'hôpital. Plus d'un an et demi après, ce sont les questions d'effectif qui perturbent le fonctionnement de ce groupe hospitalier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.