Covid-19 : mille personnes dans une boîte de nuit serbe malgré les mesures de restriction

Les rassemblements de plus de cinq personnes sont actuellement interdits en Serbie, et les cafés et restaurants doivent fermer à 20 heures.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les autorités serbes ont découvert un millier de personnes dans une boîte de nuit du centre de Belgrade, le 13 février 2021. (GOOGLE MAPS)

Les autorités serbes ont découvert, samedi 13 février dans la soirée, un millier de personnes dans une boîte de nuit du centre de Belgrade, en violation des mesures de restriction prises pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Trois personnes soupçonnées d'avoir "participé à l'organisation du rassemblement (...) et d'avoir ainsi enfreint les mesures épidémiologiques" ont été placées en garde à vue pendant 48 heures, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Ces personnes encourent une amende et une condamnation pouvant aller jusqu'à trois ans de prison, selon la télévision nationale (RTS).

Les rassemblements de plus de cinq personnes sont actuellement interdits en Serbie, un pays balkanique de sept millions d'habitants qui dénombre 420 000 contaminations et plus de 4 200 morts liées au Covid-19. Les cafés et les restaurants ont par ailleurs obligation de fermer à 20 heures.

Les infractions aux mesures de restriction sont assez régulières, mais sont généralement le fait de quelques dizaines de personnes au maximum. Les autorités serbes ont effectué depuis le début de l'épidémie quelque 275 000 contrôles dans des établissements de restauration et infligé des amendes d'un montant total de 79 millions de dinars (plus de 670 000 euros), a précisé samedi un responsable du ministère de la Santé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.