Covid-19 : l’oxygénothérapie, une méthode pour éviter la réanimation

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : l’oxygénothérapie, une méthode pour éviter la réanimation
France 2
Article rédigé par
E. Largenton, N. Jourdain, B. Loth - France 2
France Télévisions

5 700 patients sont en réanimation à cause du Covid-19, vendredi 9 avril au matin. Avant d’en arriver là, les malades passent par une phase d’oxygénothérapie. 

Cette patiente de 27 ans est arrivée dans le service infectiologie du CHU de Nice (Alpes-Maritimes). Atteinte du Covid-19, elle a du mal à respirer. Mais pour elle, pas d’intubation, pas de réanimation : elle bénéficie d’une nouvelle méthode allégée, l’oxygénothérapie. Un dispositif capable de distribuer de l’oxygène à haut débit. 

Prendre plus de patients 

"Ce ne sont pas du tout des soins au rabais, ce sont des soins qui sont parfaitement adaptés à la mono-défaillance respiratoire de ces patients Covid, avec une surveillance qui est très proche de celle d’une réanimation", indique le Pr Michel Carles, chef du service infectiologie du CHU de Nice. Ce dispositif a été mis en place il y a six mois dans cet hôpital de Nice. Les médecins ont fait leur calcul : ils peuvent ainsi prendre dix fois plus de patients. Avec l’avis d’un médecin, l’oxygénothérapie peut aussi être pratiquée à domicile. 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.