Covid-19 : les voyages en autocar n’ont plus la cote

Le secteur des autocaristes n’est pas épargné non plus par la crise du coronavirus. 

France 3

À Neuves-Maisons près de Nancy (Meurthe-et-Moselle), la crise sanitaire a eu des conséquences directes sur l’activité de cette agence spécialisée dans le tourisme par autocars. Elle a perdu 90% de son activité. Les bus flambants neufs font le pied de grue sur le parking, dans l’attente de réservations. Sylvain François, président de la société Tourisme Néodomien, espérait pourtant que son activité reprenne après le confinement.

Les clients aussi s’inquiètent

"On me demande si les voyages sont maintenus et si les règles sanitaires sont respectés", explique Martine André, la secrétaire commerciale de l’agence. "On avait un petit peu anticipé, mais peut-être pas à cette ampleur", reconnaît de son côté le président. Il s’est certes constitué "un petit trésor de guerre", mais ce dernier "fond comme neige au soleil". Seul espoir désormais : les aides de l’État. Autrement, il faudra "prendre une décision radicale", déplore Sylvain François.

Le JT
Les autres sujets du JT
Covid-19 : les voyages en autocar n’ont plus la cote
Covid-19 : les voyages en autocar n’ont plus la cote (FRANCEINFO)