Covid-19 : les soignants de réanimation restent prudents face à la décrue

Publié Mis à jour
Covid-19 : les soignants de réanimation restent prudents face à la décrue
France 3
Article rédigé par
M.Larguet, W.Kamli, A.Boulet - France 3
France Télévisions

Les soignants pourront-ils bientôt souffler, eux aussi ? Les chiffres de l'épidémie continuent de diminuer avec 4 442 personnes en réanimation jeudi 13 mai, soit 141 de moins que la veille. Pour autant, les indicateurs restent élevés.

Le temps presse pour une équipe de réanimation de l'hôpital de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). L'état d'un patient de 70 ans se dégrade, et les médecins ont décidé de l'intuber. Le service est toujours sur le qui-vive. Un léger mieux se fait toutefois ressentir : après la cadence effrénée de ces dernières semaines, pour la première fois, une infirmière peut enfin souffler. "C'est le premier jour où je trouve que ça se calme, explique Laura Mortier, infirmière. La semaine dernière, c'était très intensif. On avait énormément de patients à retourner sur le ventre."

Les soignants veulent croire à la décrue

Autre signe de détente : le rythme des admissions des patients Covid-19 dans le service semble ralentir. Les soignants veulent croire à cette décrue, même si l'équilibre reste fragile. Il reste 23 patients Covid en réanimation, et dans les étages, certains sont toujours dans un état critique. Alors ici, le déconfinement à venir provoque des sentiments contradictoires. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.