Covid-19 : les remontées mécaniques resteront fermées en février, les aides au secteur renforcées

Aucune date de réouverture n'a été fixée, faisant craindre aux professionnels de la montagne une saison blanche cet hiver.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un panneau Stop bloque l'accès aux télésièges, le 13 janvier 2021, au Mourtis (Haute-Garonne). (ADRIEN NOWAK / HANS LUCAS)

Les remontées mécaniques des stations de ski resteront fermées en février en raison de la situation sanitaire liée au Covid-19, a annoncé Matignon, lundi 1er février, à l'issue d'une rencontre entre le Premier ministre, Jean Castex, et les acteurs de la montagne. Aucune date de réouverture n'a été fixée.

Les aides versées par l'Etat au secteur de la montagne seront renforcées afin d'aider les entreprises à survivre à ce qui s'annonce comme une saison blanche pour le ski alpin, synonyme de brutal coup de frein à un tourisme vital à nombre de communes. Les commerces de matériel de ski et des activités annexes seront éligibles aux aides versées par le Fonds de solidarité et à celles du plan Tourisme. Les coûts fixes des entreprises du secteur de la montagne pourront être pris en charge par l'Etat, quel que soit leur chiffre d'affaires.

Le secrétaire d'Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a toutefois précisé qu'il n'y avait "à date, pas de restriction" pour se rendre dans les stations de ski, notamment lors des vacances scolaires de février qui débutent samedi par endroits. Si la pratique du ski alpin est compromise par la fermeture des remontées mécaniques, les autres activités comme les raquettes, la luge, ou le ski de fond sont possibles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.