Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : les quais de Seine bondés évacués à Paris, pour le deuxième week-end consécutif

Le préfet de police de la capitale avait prévenu que s'il constatait un non-respect des gestes barrières, il interviendrait pour y mettre fin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers bloquent l'accès aux quais de Seine le 6 mars 2021 à Paris, dans le cadre des mesures de lutte contre l'épidémie de Covid-19. (BERTRAND GUAY / AFP)

"Mesdames, messieurs, merci de bien vouloir quitter les lieux." La préfecture de police de Paris a de nouveau fait évacuer les quais de Seine, samedi 6 mars. Comme le week-end précédent, le soleil avait attiré les Parisiens en nombre sur les berges du fleuve. Mais beaucoup ne respectaient pas les gestes barrières, alors que la capitale a échappé au confinement le week-end, bien que faisant partie des régions de forte circulation du Covid-19.

Alcool interdit sur les quais

Samedi, la préfecture de police de Paris a posté plusieurs tweets appelant au respect du port du masque et de la distanciation physique, avant de décider de disperser les petits groupes et d'évacuer les quais. Il en avait été de même, dimanche 28 février. Mais la police était alors intervenue peu avant le début du couvre-feu de 18 heures et non vers 16 heures comme ce samedi.

Pour ce week-end, la préfecture de police a interdit la consommation d'alcool sur les quais de Seine et les rives du canal Saint-Martin de 11 heures à 18 heures, ainsi que dans plusieurs autres lieux de la capitale. En début de matinée, le préfet de police, Didier Lallement, avait prévenu que s'il constatait dans des manifestations ou des rassemblements un non-respect des gestes barrières, il interviendrait pour y mettre fin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.