Covid-19 : les nouvelles mesures annoncées par Jean Castex

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les nouvelles mesures annoncées par Jean Castex
France 3
Article rédigé par
B.Grelot, C.Chouquet, A.Hanquet - France 3
France Télévisions

Confinement dans le Pas-de-Calais le week-end, nouveaux départements sous surveillance... Le Premier ministre Jean Castex a annoncé de nouvelles restrictions suite à l'aggravation des chiffres de l'épidémie dans certains départements. Retour sur ces mesures. 

Jean Castex a annoncé lors de sa conférence de presse, jeudi 4 mars, que trois départements seraient rajoutés à la liste des 20 déjà sous surveillance. Le taux d'incidence dans l’Aube, l’Aisne et les Hautes-Alpes dépasse en effet le seuil d’alerte. Dans le Pas-de-Calais, le Premier ministre a annoncé un confinement le week-end et la fermeture des grandes surfaces de plus de 5 000 m2. Sur le confinement, la ligne est claire : “nous devons tout faire pour l’éviter et réserver cette option ultime aux situations les plus dégradées après avoir tout essayé”, a-t-il déclaré. 

De possibles nouvelles restrictions à Paris

Pour les 22 autres départements, des mesures de restrictions sont mises en place, notamment la fermeture des grandes surfaces de plus de 10 000 m2, la généralisation du port du masque et la possible fermeture de sites très fréquentés le week-end, comme les quais de Seine à Paris. Une décision que les préfets devront prendre en concertation avec les élus locaux. 

Dans le Pas-de-Calais, le confinement est difficile à accepter. Le département est le seul nouveau territoire à être reconfiné. Un coup dur pour les commerçants. “Une fleuriste nous expliquait qu’elle avait déjà fait ses stocks pour ce week-end, notamment pour la fête des grands-mères et elle le sait, cette mesure va avoir de graves conséquences sur son chiffre d’affaires” rapporte la journaliste Anaïs Hanquet en direct d’Arras pour le 19/20 de France 3. Une mesure qui avait été réclamée par les élus locaux, notamment le maire d’Arras, pour soulager les hôpitaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.