Covid-19 : les mesures de soutien économique devraient coûter environ 32 milliards d'euros en 2021, prévoit l'éxécutif

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a dévoilé dans un entretien à l'AFP publié vendredi les prévisions économiques du gouvernement pour l'année à venir. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Olivier Dussopt, à la sortie du Conseil des ministres à l'Elysée, le 4 novembre 2020 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le gouvernement a fait ses comptes. Selon Olivier Dussopt, ministre de l'Action et des Comptes publics, l'Etat devrait dépenser 32 milliards d'euros pour soutenir l'économie en 2021 face à la crise provoquée par la pandémie de Covid-19, a-t-il affirmé vendredi 26 mars dans un entretien à l'AFP.

>> Covid-19 : suivez les dernières infos liées à la pandémie dans notre direct

"Nous estimons (que le coût des mesures de soutien) dépassera les 30 milliards d'euros, autour de 32 milliards d'euros, avec 18 milliards pour le fonds de solidarité, 11 milliards pour l'activité partielle et environ 3,5 à 4 milliards d'euros pour les exonérations de cotisations sociales", a détaillé le ministre. L'année 2020 a vu la dette et le déficit public gonflés à des niveaux jamais atteints depuis l'après-guerre, a dévoilé l'Insee vendredi.

Pour le ministre, le chiffre du déficit est "encourageant" car "il est moins important que ce que nous avions imaginé lors du vote du dernier projet de loi de finances rectificatif pour 2020 et de la loi de finances pour 2021." "La prévision qui était la nôtre était à 11,3%, mais le maintien de l'activité à un niveau plus important que prévu et les recettes fiscales plus importantes que prévues aussi, font que le déficit public s'établit en 2020 à 9,2%. Cela représente un montant de 211,5 milliards d'euros."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.