Covid-19 : les masques doubles ou ajustés renforcent la protection contre le coronavirus

Ce sont les conclusions des études réalisées par les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies, à l'issue de simulations en laboratoire, qui confirment que les masques fonctionnent lorsqu'ils sont portés correctement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme porte un masque chirurgical par-dessus un masque en tissu, le 10 décembre 2020 à Times Square, à New York (Etats-Unis). (KENA BETANCUR / AFP)

Double masque. Le port de deux masques superposés, ou bien d'un masque chirurgical très ajusté, offre une protection renforcée contre la diffusion dans l'air du Sars-CoV-2, selon une étude des autorités sanitaires américaines (en anglais) rendue publique mercredi 10 février. Ces expériences confortent de précédentes études sur la nécessité de porter des masques de meilleure qualité, respectant des normes plus strictes ou des masques superposés.

Le masque réduit de manière importante l'expiration de gouttelettes de la part des personnes infectées et réduit l'exposition à ces particules des personnes non contaminées, rappellent les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) dans cette étude. Mais les masques en tissu et les masques chirurgicaux sont plus lâches que les masques KN95 (ou FFP2), ce qui augmente le risque que l'air s'échappe par les côtés.

Masque en tissu sur masque chirurgical

En janvier, les CDC ont fait des simulations en laboratoire sur la réduction des fuites avec un masque en tissu superposé à un masque chirurgical, puis avec un masque chirurgical aux élastiques noués près des bords qui sont repliés vers l'intérieur. Alors que le masque chirurgical non-noué et le masque en tissu ne bloquent que 42% et 44,3% respectivement des aérosols dispersés par une toux, la combinaison des deux monte à 92,5% de protection.

Dans une autre expérience, l'exposition à une personne infectée non masquée est réduite de 83% avec un double masque et de 64,5% avec un masque noué sur le visage ou en plastique ou un cache-cou en nylon porté sur un masque chirurgical. "Cela veut dire que ces masques marchent et qu'ils marchent mieux quand ils sont ajustés et portés correctement", a affirmé Rochelle Walensky, la directrice des CDC, lors d'une point-presse. Les CDC vont actualiser leur information au public sur les masques avec ces nouvelles options.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.