Covid-19 : les laboratoires de ville habilités à pratiquer un dépistage du virus

Pour renforcer la lutte contre le Covid-19, les laboratoires de ville sont désormais habilités à pratiquer les dépistages, au même titre que les laboratoires hospitaliers. Mais cela implique des mesures de sécurité pour protéger le personnel et la clientèle.

France 2

Détecter le nouveau coronavirus au bout d'un coton-tige. Depuis dimanche 8 mars, les autorités ont donné leur feu vert pour permettre aux laboratoires de ville de dépister le virus, ce qui était jusqu'alors réservé aux laboratoires hospitaliers. Dans un laboratoire de Clamart (Hauts-de-Seine), le processus se met en place : "Prélèvement, mise dans le sachet, transport jusqu'à la machine qui fait le test. Et les résultats arrivent dans les 24 heures", détaille Thierry Leclerc, le président d'un laboratoire en région parisienne.

Un test fixé à 54 €

"Si j'ai le moindre symptôme, je ferai le test", explique un riverain, satisfait de l'ouverture des tests au sein des laboratoires de quartier. Le prix de ces tests a été fixé à 54 €, remboursé à 70% par la Sécurité Sociale. Mais pour être testé, il faut présenter des symptômes et obtenir une ordonnance de son médecin. Une fois ces conditions remplies, le laboratoire pourra envoyer une infirmière à domicile.

>> Covid-19 : suivez l'évolution de la situation en direct

Le JT
Les autres sujets du JT
Un technicien de laboratoire à l\'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), le 6 mars 2020. 
Un technicien de laboratoire à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), le 6 mars 2020.  (THOMAS SAMSON / AFP)