Covid-19 : les intentions de vaccination sont en baisse, selon Santé publique France

Selon une enquête de l'agence sanitaire, 53% des personnes interrogées en novembre ont l'intention de se faire vacciner contre le Covid-19, contre 64% en juillet.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Illustration d'une seringue contenant un vaccin contre le Covid-19. (STEPHANE FERRER YULIANTI / HANS LUCAS / AFP)

Plus l'arrivée d'un vaccin contre le Covid-19 se rapproche, moins les Français semblent vouloir se faire vacciner. C'est ce qu'indiquent les données de l'enquête CoviPrev, réalisée auprès d'un échantillon de 2 000 adultes, résidant dans l'Hexagone. Ainsi, 53% des personnes interrogées en novembre ont l'intention de le faire, contre 64% en juillet, selon les chiffres publiés jeudi 3 décembre, par Santé publique France. 

>> Covid-19 : comment le gouvernement tente de convaincre les Français de se faire vacciner

"Les hommes, les CSP+ et les personnes les plus âgées sont les plus enclins à se faire vacciner", avance Santé publique France. Chez les plus de 65 ans, catégorie particulièrement à risques, 72% des personnes interrogées répondent qu'elles se feront "certainement ou probablement" vacciner. Mais seuls 33% des 25-34 ans en ont l'intention, contre 46% des 18-24 ans, 47% des 35-49 ans et 58% des 50-64 ans.

Par ailleurs, 68% des professionnels de santé libéraux interrogés souhaitent se faire vacciner. Il y a toutefois "des différences importantes entre les professions", relève l'agence sanitaire. Ainsi, huit médecins généralistes et pharmaciens sur dix en ont l'intention, contre un peu plus d'un sur deux parmi les infirmiers interrogés. En outre, 88% des professionnels de santé libéraux interrogés conseilleraient à leurs patients de se faire vacciner contre le Covid.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.