Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : les hôpitaux tentent d'isoler les patients

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les hôpitaux tentent d'isoler les patients
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En Lombardie (Italie), une douzaine de villes ont été placées en quarantaine en raison de la propagation du Covid-19. Les autorités commencent à tirer les leçons de leurs erreurs pour éviter que les malades ne se rendent aux urgences. Elles mettent en place des postes de secours avancés.

Lundi 24 février, les hôpitaux italiens au cœur de la bataille contre le Covid-19. Dans le nord du pays, des tentes sont montées pour accueillir les nouveaux cas suspects. L'objectif est de séparer complètement les malades des autres patients qui souffrent de diverses pathologies. "Nous cherchons à trier les cas entre les fausses alertes et les patients à haut risque qui seront directement dirigés dans des services appropriés, sans passer par les urgences", souligne Dr Andrea Magnacavalli, directeur des urgences.

Une rupture de stock de masques

Toutes les préfectures du Nord du pays sont équipées de tentes, comme à Turin (Italie). Il y a urgence car le virus est mortel pour les personnes fragiles. Certaines ont été contaminées dans les centres hospitaliers. "C'est un virus très contagieux, et les personnes mortes étaient des personnes âgées pour qui cette forme de grippe est fatale", précise Dr Paolo Cordani, pharmacien à Piacenza (Italie). Les villes du Nord de l'Italie offrent ce soir un double visage. Il y a du monde devant les pharmacies, à la recherche de masques de protection, mais partout c'est la même réponse : rupture de stock.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.