Covid-19 : les habitants de l'île de Pâques s'opposent au retour des touristes

Quelque 67% des votants ont refusé de rouvrir l'île lors d'un scrutin marqué par une très forte abstention.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des moaï sur l'Île de Pâques. (MICHEL GUNTHER / BIOSPHOTO / AFP)

L'île de Pâques est coupée du monde depuis plus d'un an et demi en raison de la pandémie de Covid-19. Ses quelque 10 000 habitants étaient appelés, dimanche 24 octobre, à répondre par "oui" ou par "non" à la question : "Voulez-vous ouvrir l'île en janvier ?" Et le "non" l'a emporté avec 649 votes, contre 320 pour le "oui" et trois votes nuls. Seules 972 personnes ont pris part au vote, soit moins de 20% des habitants appelés aux urnes.

Actuellement, l'île comptabilise huit cas de Covid-19 et aucun nouveau cas depuis septembre 2020. Aucun décès n'a été recensé depuis le début de la pandémie. Selon les chiffres officiels, 73% de la population est vaccinée contre le Covid-19 sur l'île de Pâques mais le centre médical de Hanga Roa, la capitale, ne dispose d'aucune unité de soins intensifs.

Le résultat du vote n'est pas contraignant et la décision finale reviendra aux autorités sanitaires de la région de Valparaiso, au Chili, dont dépend l'île de Pâques, ou du ministère de la Santé chilien, qui n'a pas encore dit s'il comptait se plier ou non à la consultation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.