Covid-19 : les aides augmentées et rallongées pour les entreprises

Le chômage partiel est reconduit jusqu’à fin février. Parmi les nouvelles mesures figure la prise en charge des coûts fixes (loyers et électricité) pour les grosses PME qui sont fermées.

France 2

Une batterie de nouvelles aides pour apaiser les inquiétudes des entreprises, c’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, jeudi 14 janvier. Tout d’abord, l’exécutif compte soutenir les entreprises de l’hôtellerie, de la restauration ou encore des salles de sport, fermées administrativement. "Nous prendrons donc en charge les coûts fixes de toutes les entreprises de ces secteurs, dès lors qu’elles réalisent plus d'un million de chiffre d’affaires par mois", a précisé Bruno Le Maire.

Report du remboursement des prêts garantis par l’État

Le fonds de solidarité est aussi renforcé pour les entreprises du secteur S1bis, comme, par exemple l’agroalimentaire, les taxis ou encore les blanchisseries. En cas de perte d’au moins 70 % de leurs chiffres d’affaires, elles auront droit à une indemnisation couvrant 20 % de celui-ci. Autre coup de pouce : toutes les entreprises pourront obtenir un an de plus pour rembourser leur prêt garanti par l’État. Un délai sur les dettes contractées auprès des banques est aussi possible pour les entreprises fermées administrativement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie et des Finances Bruno Le Maire annonce les nouvelles mesures liées au Covid-19 lors d\'une conférence de presse le 14 janvier 2021.
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire annonce les nouvelles mesures liées au Covid-19 lors d'une conférence de presse le 14 janvier 2021. (AFP)