Covid-19 : les agglomérations de Montpellier et Toulouse passent en zone d'alerte maximale à partir de mardi

Les préfectures de Haute-Garonne et de l'Hérault ont pris cette décision, dimanche soir, après une forte hausse des cas de contamination et des hospitalisations.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des affiches rappellent le port obligatoire du masque à Montpellier (Hérault), le 25 août 2020. (PASCAL GUYOT / AFP)

En raison d'une forte hausse des cas de contamination au coronavirus, les préfectures de Haute-Garonne et de l'Hérault ont annoncé, dimanche 11 octobre dans la soirée, que les agglomérations de Toulouse et de Montpellier basculaient en zone d'alerte maximale dans la nuit de lundi à mardi à minuit.

La préfecture de l'Hérault explique que l'arrêté concerne Montpellier donc, ainsi que sept communes attenantes : Saint-Gély-du-Fesc, Saint-Clément-de-Rivière, Teyran, Palavas-les-Flots, Saint-Aunès, Mauguio et Montarnaud. Ces mesures visent à "limiter les grands rassemblements, empêcher les activités à risque et réguler les autres types d’activité pour permettre à la vie économique et sociale de se poursuivre", peut-on lire dans le communiqué.

Sa voisine de Haute-Garonne précise, elle, que 16 communes de l'agglomération toulousaine sont concernées en plus de la ville rose : Colomiers, Tournefeuille, Blagnac, Plaisance-du-Touch, Cugnaux, Balma, Castanet-Tolosan, Saint-Orens-de-Gameville, Labège, Aucamville, Launaguet, L’Union, Portet-sur-Garonne, Ramonville-Saint-Agne, Auzeville-Tolosane et Quint-Fonsegrives. "Les seuils d’alerte des 3 indicateurs de suivi sont désormais franchis pour Toulouse Métropole, à savoir : le taux d'incidence supérieur à 250 pour 100 000 habitants (252,7), le taux d'incidence pour les personnes de plus de 65 ans supérieur à 100 000 habitants (153,7) et le taux d'occupation en Occitanie des lits Covid en réanimation supérieur à 30% (31,1%)", écrit la préfecture pour justifier sa décision.

De nouvelles restrictions à venir

"Le passage en zone d’alerte maximale entraîne de nouvelles mesures relatives à la fermeture de certains établissements recevant du public (bars, casinos, salles de sports, salles de jeux, lieux d'exposition, salles des fêtes et salles polyvalentes …), à la mise en place d’un protocole sanitaire renforcé dans les restaurants et à la limitation de la capacité d'accueil dans les centres commerciaux. Ces mesures visent, en régulant un certain nombre d'activités, à limiter les rassemblements, porteurs de risques de propagation", précise le communiqué de la préfecture de Haute-Garonne.

Les préfets de Toulouse et de Montpellier tiendront chacun une conférence de presse, lundi 12 octobre, pour préciser les mesures et le périmètre où elles s'appliquent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.