Covid-19 : le virus fait plonger les bourses mondiales

La chute est vertigineuse. La Bourse de Paris a plongé de plus de 8%, après avoir perdu 11% la semaine dernière. Même chose à Londres (Royaume-Uni), Francfort (Allemagne) et Madrid (Espagne). Les marchés financiers sont au bord du gouffre.

France 2

Traders sous le choc à la Bourse de New York (États-Unis), mais aussi à Bombay (Inde), en passant par Sydney (Australie). La fièvre du Covid-19 a gagné les marchés financiers. Après le cours du pétrole, ce sont les bourses du monde entier qui se sont effondrées : -7% à Londres (Royaume-Uni), -7,9% à Francfort (Royaume-Uni) et même -8,3% à Paris, pire clôture du CAC 40 depuis 2008.

Prévisions de croissance à la baisse

Dans une salle des marchés, les professionnels ne peuvent que constater les dégâts. Les secteurs de l'énergie, du luxe et de la banque sont principalement impactés. Selon un spécialiste, le monde est peut-être à l'aube d'une crise financière. "Le niveau de dette est extrêmement élevé au niveau mondial. Certains investisseurs s'inquiètent de l'avenir", précise Christophe Dembik, économiste chez Saxo Bank. La Banque de France a d'ailleurs revu ses prévisions de croissance à la baisse.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Bourse de Paris s\'est écroulée de 8,39% lundi 9 mars, sa pire séance depuis 2008.
La Bourse de Paris s'est écroulée de 8,39% lundi 9 mars, sa pire séance depuis 2008. (ERIC PIERMONT / AFP)