Covid-19 : le variant sud-africain empêche la rentrée scolaire à Chambourcy

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : le variant sud-africain empêche la rentrée scolaire à Chambourcy
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Chevalier, C. Sinz, S. Guillemot, C. Gindre - franceinfo
France Télévisions

Il n’y aura pas de rentrée scolaire lundi 1er mars à Chambourcy (Yvelines). 13 cas du variant sud-africain du Covid-19 ont été détectés. Une campagne de dépistage massif est en cours samedi 27 février. 

Les équipes de désinfection s’activent, samedi 27 février, dans une école maternelle publique de Chambourcy (Yvelines). 13 cas positifs de variants sud-africains du Covid-19 ont été détectés dans la commune juste avant les vacances scolaires : sept enfants et six adultes. Une grande opération de dépistage a lieu tout le week-end pour élèves et parents. Elle est pilotée par l’Agence régionale de santé (ARS) pour évaluer l’étendue de la contamination. "On a proposé de faire ce dépistage massif sur la ville de Chambourcy pour venir voir comment circule ce virus, est-ce que c’est très localisé à ces écoles ou beaucoup plus diffus dans la ville", explique Marion Cinalli, directrice de l’ARS des Yvelines.

Une semaine de vacances en plus

Jusque 1 400 dépistages pourront être effectués durant le week-end. Des tests salivaires vont par ailleurs être déployés pour les plus jeunes. Le maire (Libres !) de Chambourcy, Pierre Morange, indique avoir "réalisé une pré-commande de 600 tests pour toute la population des moins de 11 ans" afin d’affiner les connaissances sur le plan épidémiologique. 1 200 élèves sont concernés par la fermeture des écoles et collèges, et ils auront au moins une semaine de vacances supplémentaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.