Covid-19 : le traitement des cas graves s'améliore

C’est une bonne nouvelle sur le front de l’épidémie de la Covid-19. La prise en charge des patients hospitalisés est bien meilleure aujourd’hui qu’au début de la pandémie.

Plus de 10 000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, 1000 nouveaux foyers de contamination détectés ce week-end : l'épidemie continue sa progression en France. Heureusement, la façon de soigner les formes les plus graves a évolué en six mois. Contrairement aux malades du printemps dernier, les patients en détresse respiratoire ne sont plus forcément intubés et placés sous coma artificielle.

L’oxygénothérapie ou la cortisone sont désormais privilégiés par le personnel soignant : "On a fait des progrès sur la prise en charge globale, notamment avec la corticothérapie précoce : clairement, ça améliore le pronostic des patients", explique le professeur Pierre Delobel, chef du service des maladies infectieuses du CHU de Toulouse.

(FRANCE 3)