Covid-19 : le Samu débordé

Mettre en place des postes avancés pour accueillir les patients, renvoyer les malades vers les centres d'appel d'autres départements : telles sont les mesures prises par le Samu, débordé dans sa lutte contre le Covid-19.

France 2

Dans le Morbihan, depuis la découverte le 2 mars d'un foyer épidémique de Covid-19, les services du Samu sont submergés. La plateforme téléphonique fait depuis face à 4 000 appels par jour. Des médecins généralistes sont même venus prêter main-forte, sur leurs jours de congé. "Les gens sont en demande de renseignements", indique Xavier Barer, responsable médical. En plus des appels, le Samu doit aussi prendre en charge les personnes qui viennent d'elles-mêmes dans les centres. Des consultations spécifiques ont été créées, avec 60 à 70% de personnes testées depuis le début de l'épidémie.

Des étudiants en médecine appelés en renfort

À Lille, le Samu vient en renfort des services d'urgence de l'Oise, le plus gros foyer de l'épidémie. Des étudiants en médecine ont été mis à contribution pour prendre en charge les appels des individus. En cas de doutes, ils peuvent fort heureusement compter sur l'aide et l'expérience de médecins avec plus d'ancienneté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans plusieurs régions, les Samu ont dû renforcer leurs effectifs pour faire face à l\'afflux d\'appels. Visiblement, la plateforme mise en place par le ministère de la Santé ne suffit pas à répondre au besoin d\'informations de la population.
Dans plusieurs régions, les Samu ont dû renforcer leurs effectifs pour faire face à l'afflux d'appels. Visiblement, la plateforme mise en place par le ministère de la Santé ne suffit pas à répondre au besoin d'informations de la population. (France 3)